Monstres en musique : journée d’études le mardi 5 mars 2019

23 septembre 2018

View Fullscreen
View Fullscreen

Journée d’études le mardi 5 mars 2019, organisée par Inès Taillandier-Guittard.

9h15 : accueil des participants

9h30 : Présentation de la journée et introduction.

9h45-12h30 : Session 1. Visages et avatars du monstre

Giovanna Carugno. “Nell’antro affumicato De’ Ciclopi sudanti”. Monstrosity in the texts of the Italian Baroque secular cantatas

Nathanaël Eskenazy. Le monstre sensible ou deux visions de Médée à la fin du xviiie siècle sur les scènes italienne et française : la Toison d’or de Desriaux et Vogel (1786) et Gli Argonauti in Colco ossia la conquista del vello d’oro de Sografi et Gazzaniga (1790).

Julien Garde. Le monstre des Lumières coupable de sa monstruosité ?

11h15-11h30 : pause

Maxime Margollé. Monstres et monstruosité à l’opéra-comique pendant la Révolution

Alban Ramaut. Le monstrueux selon Berlioz

Pause-déjeuner

13h30-15h45. Session 2. Monstres bouffons et monstres séducteurs

André Lischké. Terrifiant ou hilarant : le dragon Fafner de la Tétralogie.

Aurore Flamion. Les Stigmatisés de Schreker, ou l’exploration des masques du monstrueux

Anitha Savithri Herr. Rāvaṇa, démon comique ou terrible, dans le théâtre indien

 Pause 1. 15h00-15h15

Isabelle Starkier. La séduction scénique de la monstruosité : de Don Juan à Macbeth

Raffaele d’Eredità. « Un monstre, mais un monstre qui ne cesse d’être séduisant » : la perception de la femme-fatale dans l’œuvre lyrique de Jules Massenet

 Pause 2. 16h15-16h30

 16h30-18h00. Session 3. Monstres au cinéma

Dominique Escande. En quête de l’inexprimable : la « Bête » de Georges Auric

Grégoire Tosser. Monstruosités dramatiques et musicales dans Phantom of the Paradise de Brian de Palma.

Chloé Huvet. Crimson Peak de Guillermo del Toro (2015) : un monstrueux musical bicéphale

 

Ci-dessous, l’appel à communication :

View Fullscreen