CPGE option musique

Dernière mise à jour le 5 février 2017

Lycée Corot, Savigny-sur-Orge

Imprimer

 

 

 

 

 

Le lycée Jean-Baptiste Corot de Savigny-sur-Orge et l’université d’Evry-val-d’Essonne ont noué un partenariat dans le cadre d’une classe préparatoire aux grandes écoles littéraires (CPGEL). Poster synthétique CPGE littéraire – 2016-2017

Certains cours sont dispensés à Evry (anglais, histoire, géographie, musique), d’autres à Savigny (présentation des CPGE sur le site de Corot ; voir également le site des CPGE Corot/UEVE hébergé par l’UEVE).

L’option musique (présentation détaillée) consiste en un bloc de six heures de cours :

  • En hypokhâgne (= lettres supérieures, première année) : histoire de la musique et analyse (2 heures) ; écriture (2 heures) ; commentaire d’écoute (2 heures).
  • En khâgne (= première supérieure, deuxième année) : écriture (2 heures) ; questions au programme du concours de l’ENS en histoire de la musique (4 heures).

Les points forts de la CPGE option musique Corot/UEVE :

  • Elle fait partie des cinq options musique en CPGE en France ; c’est la seule à proposer un partenariat aussi étroit entre lycée et université ; elle est dispensée par un ensemble d’enseignants-chercheurs qui donnent cours selon leur domaine de compétence universitaire.
  • Elle permet l’intégration des étudiants de CPGE dans la vie universitaire et dans le département Arts-Musique (accès à la BU, intégration dans le grand chœur et l’ensemble vocal du département, etc.).
  • Depuis 2013, une mutualisation de cours performante a été mise en place. Elle consiste à ouvrir les cours de CPGE musique aux étudiants de L1-L2-L3 musique (écriture, commentaire d’écoute) et de M1 et M2 musicologie et ingénierie musicale (analyse et histoire de la musique). Les groupes ainsi constitués (de 5 à 12 étudiants) permettent un travail soutenu.
  • Les questions d’histoire de musique font l’objet d’une valorisation importante dans le cadre de la recherche universitaire (dans le laboratoire SLAM / axe RASM). Voir par exemple la journée d’études sur la question Beatles, organisée le 6 novembre 2014.